Actualité du patrimoine de Martinique | le 4 nov 2014 | article précedent | site web

La démolition du centre des métiers d’arts de Fort-de-France 

Le patrimoine foncier de la Martinique est en train de subir un grand bouleversement. Le centre-ville se prépare à accueillir le TCSP (Transport en commun en site propre). Le TCSP qui partira du Lamentin en passant par le quartier Sainte-Thérèse terminera son trajet à la gare prévue à cet effet. C’est ainsi que le centre des métiers d’arts situé au centre-ville de Fort-de-France a été démoli dans la semaine du 20 octobre 2014 pour faire place à la gare du TCSP. C’est avec un grand plaisir que j’ai eu le grand honneur d’archiver pour les GÉNÉRATIONS FUTURES ce petit bâtiment avant que les premiers coups de bulldozer ne l’effacent à jamais.

Personnellement, je n’ai pas de souvenirs intimes d’anecdotes ou de souvenirs intimes liés à ce lieu. C’est dommage ! La seule chose dont je suis certain c’est qu’elle a occupé une place au sein  du patrimoine foncier du pays. Ti-Sonson  ainsi que tous les autres Martiniquais qui fréquentent Fort-de-France régulièrement étaient accoutumés à la voir. 

⛔Photo soumise aux droits d'auteur. Merci pour le respect de mon travail.

⛔Photo soumise aux droits d'auteur. Merci pour le respect de mon travail.

Durant les dernières  années de sa vie, cet édifice a accueillit un restaurant, une boutique de souvenirs et la boutique de l’artiste Martiniquais Sully Cally. Elle était plantée là depuis le temps que le diable n’était qu’un petit garçon ; « depi antan djab té ti-gason » ref : comment parler le créole Martiniquais. Je crois que si cet édifice pouvait parler, elle aurait eu beaucoup d’histoire à nous raconter. A commencer les nombreuses fois où elle a subit les inondations provoquées par la mer située non-loin durant la période des cyclones. Les nombreux carnavals et changements de la ville capitale.

Brèf, elle a du voir des vertes et des pas mûrs ; et entendre les histoires les plus secrètes de certains Martiniquais. De nombreux secrets qu’elle gardera à jamais pour elle de peur de choquer certaines personnes.

Le temps du changement  a sonné, elle doit céder sa place à une nouvelle œuvre.  Je pense que c’est aussi une partie de l’âme de tous les Martiniquais qui est soumise au changement voire à l’évolution. Voilà, je tenais à ce que les GENERATIONS FUTURES connaissent une partie de leur histoire. L’histoire de leur patrimoine foncier, de leur terre pour qu’ils se l’approprient. Qu’ils sachent ce qui était là ! Saki té la ! Afin qu’ils sachent la vérité et que rien ne reste caché. 

 

A bientôt ! An lót soley !

Texte et et responsable d'édition : David Gagner-Albert 

⛔ Photographies soumises aux droits d'auteurs voir CGU iMAGES

☎ lucidesapiens@rocketmail.com

N° Siret 504 738 345 RM 972

Espace pro  |  Editer vos biographies |  Faites un Don  |  Boutique Lucide Sapiens  | La chaîne You Tube  | Téléchargez votre musique | Contactez-moi |

CGU Conditions Générales d’Utilisation du site ©

© Lucide Sapiens n° Siret : 504738345RM972

Tag(s) : #Actualité du patrimoine Martiniquais, #Actualité culturelle de Martinique, #actualité sociale de Martinique

Partager cet article

Repost 1