Actualité culturelle Martinique | Edité le 10 février 2015 | article précédent | Proposition Cciale 

� Les Monnervilistes groupe de carnaval de la Martinique

Les Monnervilistes mettent à nu le carnaval de la Martinique"

David Gagner-AlbertMésieu dam bonjou ! Messieurs et dames bonjour ! Bonjour à Tous ! Je suis ☛ David Gagner-Albert ☛ formateur en informatique et blogger spécialisé dans ☛ la formation à la culture Martiniquaise. 

Je vous emmène à la découverte d’un groupe de carnaval Martiniquais qui est hors norme. Un groupe qui est peu médiatisé mais qui au fil du temps a su trouver son public. Suiv mwen man di zót ! Suivez moi !

Qui sont les Monnervilistes ? Saki yo ?

Zót za wè yo andidan kannaval la ! Vous les avez déjà vu dans le carnaval durant les jours gras. Un orchestre de rue composé d’hommes et de femmes qui chantent essentiellement des chansons au-dessous de la ceinture.

Son lari anba bouden ! Chanté malivé, des chanson malélévées pour parler comme un vrai Martiniquais.  Ils sont facilement reconnaissables à leur pancarte jaune  sur laquelle vous pouvez voir marqué depuis plus de dix ans maintenant «  Gisel Baïkal ».  Leurs chansons peuvent quelques peu écorcher les z’oreilles des grann personnes et des âmes sensibles.

Les Monnervilistes.

Lé Monervilis sé moun pakoté komin Chèlchè Matinik, an koté yo ka kriyé Môn Monervil. Le groupe de carnaval les Monnervilistes est originaire du quartier Morne Monnervilles à Schoelcher. Le groupe de carnaval existe depuis maintenant 15 ans.

 

Ci-dessus : la pancarte emblématique du groupe.

Ci-dessus : la pancarte emblématique du groupe.

Les Monnervilistes : chanté anba bouden,  des chansons au-dessous de la ceinture  

Le groupe de carnaval les Monnervilistes se classe immédiatement dans la catégorie carnaval malpwôp ; malpropre. Mais ce n’est pas négatif. Bien au contraire, je pense que le groupe de carnaval « Les Monnervilistes » répond à un besoin. Je pense que ce groupe est arrivé à un moment où le carnaval de la Martinique commençait à perdre un peu de sa spontanéité et de sa Liberté légendaire pour un carnaval quelque peu édulcoré.

A voir le paquet de personnes qui coure derrière ce groupe chaque année, on peut  aisément dire qu’il y a avait une demande latente du peuple Martiniquais pour ce type de vidé et de groupe. C’est un paquet de personnes, an patché moun,  qui s’amuse au rythme du son des «  Monnervilistes ». 

Que cela n’en déplaise à certains, selon moi, « Les Monnervilistes » ont redonné de l’authenticité au carnaval Martiniquais.  

Ce sont des paquets de personnes qui suivent le groupe les Monnervilistes à chaque vidé de carnaval.

Ce sont des paquets de personnes qui suivent le groupe les Monnervilistes à chaque vidé de carnaval.

La chaleur monte toujours au coeur de l'orchestre !

La chaleur monte toujours au coeur de l'orchestre !

Mon expérience personnelle derrière le groupe les Monnervilistes.

Sé pakoté kannaval 2003 man koumansé kouwi kannaval mwen dèyè gwoup tala jis atjèlman. C’est au alentour du carnaval 2003 que j’ai commencé à courir derrière le groupe de carnaval les Monnervilistes jusqu’à maintenant.

Je dois dire qu’à l’époque ce fut pour moi une chose extraordinaire.

Ce que j’ai immédiatement apprécié avec ce groupe, c’est le fait de pouvoir chanter des chansons originales et coquines. J’ai personnellement suivit l’évolution du groupe au fil des ans et je peux vous dire qu’ils sont restés eux-mêmes.

Annonce pro : Vous pouvez acheter les droits d’exploitation des photos, vidéos, articles de ce site. Voir conditions clique !

Le point fort du groupe les Monnervilistes

Dapré sa man za sav épi za wè. D’après mon expérience de carnavalier, je peux vous dire que certains groupes ont le son de leur musique très fort ce qui couvre la voix des carnavaliers. On peut à peine les entendre chanter. Son-an ka anni kouvè vwa lé moun lan.

Annonce : Vous pouvez achetez le livre « Comment parler le créole Martiniquais » Cliquez ! 

Saki byen épi lé Monervilis. Le point  fort des « Monnervilistes » c’est d’avoir un son lari, un son de rue qui n’est ni trop fort ni trop bas. Cela permet au carnavalier de chanter ce qu’ils veulent en toute Liberté. Le son des tambours, des ti-bwa, des caisses-claires, des barils, des chachas et des conques de lambi se marie à la voix des carnavaliers pour donner de belles chansons qui resteront à jamais gravé dans la mémoire du peuple Martiniquais. Et c’est ce que j’aime beaucoup avec ce groupe.

Wè sésa ôsi ki kannaval Matinik ! Oui c’est aussi ça le carnaval de la MARTINIQUE. 

Kout tanbou kafè chyen épi le Monnervilis !

Kout tanbou kafè chyen épi le Monnervilis !

La valeur ajoutée du groupe au carnaval Martiniquais

L’histoire retiendra qu’un groupe de personnes originaire du quartier Morne Monnerville à Schoelcher a un jour décidé de créer ce groupe de carnaval afin de mettre en lumière en partie de nous-même que certaines personnes ont voulut cacher. Sé bon bagay ki la !

Annonce : Vous pouvez achetez le livre « Comment parler le créole Martiniquais » Cliquez !

Je vous recommande ce groupe pour vous défouler durant les jours gras.

En mon nom, en celui du peuple Martiniquais et de tous les carnavaliers je dis un Grand Merci au groupe de carnaval «  Les Monnervilistes ».

Ma note : ★★★★★/5

Mèsi an chay ! Merci beaucoup ! An lòt soley !

 

 

Une joueuse de caisse-claire en action !

Une joueuse de caisse-claire en action !

 

© Lucide Sapiens Martinique est une entreprise de formation informatique et de formation à la culture Martiniquaise. Siret n° 504 738 345 0041 APE 5559B. Tel : 0696 92 11 39 Mail : lucidesapiens@rocketmail.com 

 

Tag(s) : #Actualité culturelle de Martinique, #Actualité culturelle Martiniquais

Partager cet article

Repost 1