🎹 Conduite par la conscience, une oeuvre d'art de David Gagner-Albert

� Conduite par la conscience, une oeuvre d'art de David Gagner-Albert
Art  en vente | Investir dans l'Art | EditĂ© le 10 juin 2014 | article prĂ©cĂ©dent | Proposition Cciale

 

➀ Titre : Conduite par la conscience 

➀ Huile sur bois avec incrustation de collage, matiĂšre vĂ©gĂ©tale, sable de mer et collage

➀ Dimension : 170 X 110 cm 

➀ AnnĂ©e 2011 

➀ Une oeuvre de David Gagner-Albert 

➀ Visible en Martinique. Lieu Fort-de-France

Observation :  un tableau qui irait trĂšs bien sur le grand mur de vĂŽtre salon. Il va immĂ©diatement projeter son explosion de couleur au sein de vĂŽtre habitation et crĂ©er une atmosphĂšre de dĂ©tente. Vos amis ne tarderont pas Ă  accorder une vive une attention Ă  vĂŽtre tableau. Je vous laisse imaginer. Vous voyez ! A voir absolument...  

Histoire de l'oeuvre" Conduite par la conscience " 

➀ Rencontre avec la feuille de bois 

Un jour, alors que je passais dans une rue non loin de chez moi. Je vois une grande et belle feuille de contreplaquĂ© bien debout Ă  cĂŽtĂ© d'un poubelle. Mon regard Ă  tout de suite Ă©tĂ© attirĂ© par la mince feuille de bois. Et j'ai eu le sentiment profond que c'Ă©tait moi qu'elle attendait. Qu'elle avait Ă©tĂ© placĂ©e Ă  cĂŽtĂ© de cette poubelle pour moi. Dans ma tĂȘte, j'ai immĂ©diatement vu ce que j'allais faire d'elle. Mais je ne l'ai pas prise tout de suite. Pour cause, j'Ă©tais sorti au supermarchĂ© ( un supermachĂ© dont je tairai le nom de peur de faire de la pub, le responsbale du site ne sera pas content ) et j'avais mes sachets de courses dans les mains. Vous voyez !

Alors je suis rentrĂ© chez moi avec la ferme intention de revenir la prendre dans les heures qui suivraient.☛  Bien sĂ»r pendant ce lapse de temps, vous vous imaginez bien que j'ai dĂ» prier afin qu'une " main pleine de poils ", an lanmen pwĂšl, ne passe pas la prendre avant moi. (Rire)

Tout compte fait, c'est Ă  la nuit tombĂ©e que je suis allĂ© la rĂ©cupĂ©rer. Et j'ai eu l'agrĂ©able surprise de voir qu'elle Ă©tait encore lĂ . Comme je l'avais quittĂ©e des yeux quelques heures auparavant. Elle Ă©tait la cette planche de bois comme une Ă©pouse fidĂšle attendant patiemment  le retour de son mari.

 

➀ La feuille de bois me donne son autorisation de l'emporter chez moi 

Mais avant de prendre cette feuille de bois, vous n'allez jamais imaginer ce que j'ai fait. Vous pouvez ! J'ai fait une chose INIMAGINABLE. J'ai agis Ă  la manniĂšre des Indiens d'AmĂ©rique du Sud ou du Nord, des tribus Africaines ou de tous ces peuples qui vivent en Ă©troite relation avec la nature et que certaines personnes considĂšrent comme des primitifs. Je n'ai pas fait ni une ni deux. J'ai demandĂ© Ă  la feuille de bois l'autorisation de la prendre. C'est fou ! Et bien oui. Je l'ai fait. Comme les Indiens dans la forĂȘt... qui demande Ă  l'abre l'autorisation de le couper. Vous voyez je ne vous apprends rien.

 

➀ L'oeuvre Ă©tait dĂ©jĂ  dans la feuille de bois 

Une fois que je suis arrivĂ© chez moi, c'est contre un mur de mon appartement que j'ai dĂ©licatement dĂ©posĂ© la feuille de contreplaquĂ©. Je savais que j'allais peindre sur cette planche de bois. Mais quoi ? Je ne savais pas encore. Mais comme vous savez, la nuit porte conseil. 

Je suis allĂ© me coucher. Et avant de m'endormir, je me suis visualisĂ© en train de faire une belle oeuvre d'art sur cette feuille de bois. Et vous connaissez dĂ©jĂ  la suite de l'histoire...! 

Au pipipiri chantant ! C'est Ă  dire en me rĂ©veillant  trĂšs tĂŽt ce matin lĂ  vers 4 h 30, alors que je sirotait mon cafĂ© ( avec trĂšs peu de sucre ), l'envie m'a prise de fixer ma feuille de bois. Et vous savez quoi ! J'ai clairement vu apparaĂźtre en vision l'oeuvre que je devais peindre.  

Je vous direz plutĂŽt l'oeuvre qui Ă©tait dĂ©jĂ  au sein de la feuille de bois et que je devais rĂ©vĂ©ler, mettre en LumiĂšre. 

Et c'est ainsi que j'ai suivit la voix de mon coeur. Je me suis laissĂ© conduire par ma conscience et que j'ai rĂ©vĂ©lĂ© l'oeuvre aprĂšs 4 mois de travail acharnĂ©. J'avais aussi pris conscience combien j'avais touchĂ© du bois en trouvant cette feuille de contreplaquĂ©. 

Voilà ! Voici l'histoire authentique de cette oeuvre que j'ai intitulé " Conduite par la conscience"

J'espĂšre vous avoir Ă©claire comme les bĂȘtes Ă  feux qui Ă©claire les nuits sombres de la Martinique.  

 

MĂšsi an chay ! Merci Ă  vous ! 

An lĂłt soley ! Au revoir 

💰 Prix : sur demande uniquement ☚

 

CrĂ©ateur et vendeur : Mr David Gagner-Albert 

📞 lucidesapiens@rocketmail.com

Espace pro  |  Editer vos biographies |  Faites un Don  |  Boutique Lucide Sapiens | La chaĂźne You Tube  | TĂ©lĂ©chargez votre musique | Contactez-moi |

CGU Conditions GĂ©nĂ©rales d’Utilisation du site ©

© Lucide Sapiens n° Siret : 504738345RM972

➀ Approfondissez vos recherches avec le moteur de recherche interne

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article