Le site du collège Ernest Renan en 2012 | Plus de photos sur demande.

Le site du collège Ernest Renan en 2012 | Plus de photos sur demande.

 

Actualité patrimoine Martinique | Edité le 17 mai 2014 | article précédent | Proposition Cciale

 

Fouilles archéologiques  sur l'ancien site du collège Ernest Renan de Fort-de-France 

La nouvelle Cour d’Appel de Fort-de-France est sortie de terre et va bientôt ouvrir ses portes après deux ans de construction. Mais bien avant le commencement des travaux, des fouilles archéologiques se sont déroulées 

Vous aimerez aussi

 ➤ Sainte-Thérèse quartier populaire de Fort-de-france 

 ➤ La Martinique vue depuis le ciel

 ➤ Le dorlis personnage des croyances et légendes...

sur le site afin de mettre en lumière les vestiges de notre patrimoine Martiniquais.   

 

Pendant deux mois, des archéologues ont travaillé le sol situé au centre ville de Fort-de-France. Un sol qui a vu sa terre enfanter  de plusieurs bâtiments au cours des siècles passés ; la maison du gouverneur Duparquet au 17 siècle, un pensionnat  et le collège Ernest Renan détruit au début des années 2000. 

 

Aujourd’hui, c’est la nouvelle cour d’appel de Fort-de-France qui va de nouveau marquer cette terre de son empreinte.

barre-de-direction-lucide-sapiens

Durant ces deux mois de recherches, les archéologues ont fait parler la terre et les pierres de nôtre pays Martinique. Ils ont mis en lumière des restes de poteries datant de 17 et 18 ième siècles (Voir photos). A moins d’un mètre de la surface, le sous-sol a clairement révélé les traces des différents bâtiments qui ont existé sur le site. Sur certaines photos, vous pouviez voir le sol en terre cuite ou en marbre qui s’est solidement conservé malgré les tremblements  terres, cyclones et autres intempéries.

 

Voilà, c’est ainsi qu’une nouvelle page vient de se tourner dans la vie du patrimoine de la Martinique. Les aïeux Martiniquais disait souvent «  si latè téka palé » traduction « si la terre pouvait parler » une façon de dire que nous aurions pu tous savoir, être prévenu de tous les dangers. Mais une chose est sûre et certaine c’est que notre patrimoine, notre terre Martiniquaise ne nous a pas encore dévoilé tous ses secrets. C’est peut-être parce que nous ne sommes pas assez attentionnés à ses messages. Nous devrions peut-être nous mettre à l’écoute afin d’entendre ses appels pour profiter de sa richesse.

 

Tim-Tim bwa sèk !

Yé kric ! Yé krac !

Est-ce que la web-cour dort ?

Toutes les photographies sont soumises aux droits d'auteur. Utilisation sur demande SVP.

 

barre-de-direction-lucide-sapiens

 © Texte et photographies  : David Gagner-Albert 

 ☎ lucidesapiens@rocketmail.com

 ⛔ Photographies soumises aux Droits d'Auteurs voir CGU iMAGES

  Utiliser le moteur de recherche interne pour faciliter vos recherches sur ce site 

Espace pro  |  Editer vos biographies |  Faites un Don  |  Boutique Lucide Sapiens  | La chaîne You Tube  | Téléchargez votre musique | Contactez-moi |

CGU Conditions Générales d’Utilisation du site ©

© Lucide Sapiens n° Siret : 504738345RM972

Tag(s) : #Actualité culturelle de Martinique

Partager cet article

Repost 1