🌏 Le makrélaj, makrel et mako en Martinique et en Guadeloupe. Qu'est-ce que c'est ?

� Le makrélaj, makrel et mako en Martinique et en Guadeloupe. Qu'est-ce que c'est ?
Actualité sociale Martinique | Edité le 19 septembre 2015 | article précédent | proposition cciale 

 

Yé krik, yé krak ! C’est avec un grand plaisir que je me mets à mon bureau afin de vous écrire cet article. Un article dédié à une pratique ancestrale Martiniquaise et Guadeloupéenne. Vous l’avez devinée avant moi. Il s’agit du makrélaj en Martinique et en Guadeloupe. Vous z’avez certainement déjà entendu parler du makrélaj, des makos z’et des makrels. Pour vous qui n’avez aucune notion culturelle Afro-Antillaise, je vais tenter de vous éclairer sur le sujet comme les bêtes à feux (lucioles) qui éclairent les nuits de mon pays Martinique. Zót paré ! Vous êtes prêt ?  Annou ay ! Allons-y !    

➤ Qu’est-ce que le makrélaj en Martinique et en Guadeloupe ?

Définition : le mot makrélaj est un mot créole qui veut dire surveiller, s’occuper des z'affaires de son voisin. Vous faîtes du makrélaj quand vous vous incrustez de près ou de loin dans des histoires qui ne vous regardent pas. Vous voyez ! Vous êtes curieux. Trop curieux ou curieuse.  C’est ça la définition du mot makrélaj. Véyé zafè moun.    

➤ Qu’est ce qu’une makrel en Martinique ?

Vous êtes une femme. La vie des autres vous passionne au point d’en faire des romans même si vôtre propre vie n’est pas belle à voir. La vie de vos voisins vous passionne. Alors vous êtes une makrel. Une femme qui fait du makrélaj est une makrel. Vous voyez ! 

Ex : Anayis sé an makrel fini. Traduction = Anaïs est une makrel fini. (Anaïs est une femme très curieuse.)

➤ Qu’est-ce qu’un mako en Martinique ?

Vous êtes un homme. Et le makrélaj est une de vos passions. Vous ne pouvez pas vous empêcher de surveiller la vie de vos voisins au lieu de vous occuper de vos propres z’affaires.  Alors vous êtes un mako ou maquereau. Vous voyez ! Etes un mako ou mako glann comme dit ma grand-mère Sinette n’est pas très valorisant pour un homme.

Ex : Edwa sé an mako. Traduction : Edouard est un mako. (Edouard est un homme qui s’occupe de la vie privée des autres.)

Ci-dessous en vidéo : le chanteur Guadeloupéen Franky Vincent chantait le titre "anti-mako" en 1986. 

 

➤ Comment se pratique le makrélaj en Martinique et en Guadeloupe ?  

Le makrélaj est le plus souvent une activité exercée par des z’hommes et des femmes dont la seule passion est de savoir ce que font les autres dans leurs vies. Le mako ou la makrel est comme un agent de la CIA voire pire.

« L’objectif du mako ou de la makrel est de recueillir un MAXIMUM d'information sur vous. »  Les premières cibles de la makrel et du mako sont ses voisins. Il est très important de savoir que la makrel ou le mako est une personne qui aime les rideaux, les fenêtres, les coins de portes ou toutes autres petites ouvertures où elle pourrait vous lorgner avec ses deux z’yeux.

Par exemple ; si vous arrivez chez vous tard le soir après un zouk ou même dans l’après-midi, la makrel ou le mako est toujours derrière son rideau ou dans la fente de sa porte d’entrée pour vous surveiller. Le mako ou la makrel va surveiller avec quel homme ou avec quelle femme vous êtes entré chez vous. 

➤ Les particularités du mako ou de la makrel ?

La makrel ou le mako qui ne cesse de surveiller vôtre vie à la particularité de divulguer toutes les informations qu’il possède sur vous. L’information ne reste JAMAIS pour lui. Mais  pire encore, c’est qu’il est capable d’amplifier et de modifier tous ce qu’il sait sur vous.

☛ Par exemple : Vous vous imaginez dans la situation suivante. Vous êtes une femme. Et vous avez POUR VOISINE de palier une makrel fini. Un soir, au détour d’une boite de nuit, vous entrez chez vous avec un homme, votre voisine la makrel est en chemise de nuit en train de vous surveiller derrière sa porte. La makrel dira qu’elle vous a vu rentrer chez vous non pas avec un seul homme mais avec trois z’hommes. Et elle ajoutera qu’elle vous a entendu faire un vacarme, un scandale. Elle vous a entendu pousser des cris qui semblaient être des gémissements en provenance de vôtre chambre à coucher. Ensuite qu’elle a vu les 3 hommes partir à demi dévêtu…enfin bref ! Vous voyez.  

Ci-dessous en vidéo: en 1993 le groupe Yich Madinina chantait le titre " Trop de Makrel " 

 

➤ Le makrélaj moderne ou e-makrélaj ?

Aujourd’hui, avec l’avènement des nouvelles technologies, notamment l’internet, le makrélaj se passe aussi sur le web. Principalement sur le réseaux sociale FACEBOOK. Les makrels et les makos sont passés sur le web. C’est ce que moi j’ai baptisé le e-makrélaj ou makrélaj virtuel. Ce sont des personnes, des voisins ou voisines qui vous connaissent mais qui ne font pas parties de vos amis FACEBOOK et qui entrent makrélé, espionner vos photos, lire vos commentaires….et vont ensuite DIRE... Zót za sav ! Vous savez je ne vous apprends plus rien.  

➤ Certaines personnes semblent avoir la culture du makrélaj dans le sang.  

Le makrélaj et la solidarité en Martinique  

Mais il y a makrélaj et makrélaj. Je vous le dis. Le makrélaj est une activité nuisible. Le mako ou la makrel est mal perçu au sein de la société Antillaise. Cependant certaines personnes peuvent être très makrel mais ce makrélaj peut être bénéfique si vous êtes confrontés à un problème, elles seront les premières à le savoir et à vous portez secours. Je vous l’assure. Une makrel pourrait bien vous sauver la vie à vous ou à vos enfants un jour où l'autre. 

➤ Le rôle positif du makrélaj dans la société Antillaise.

C’est ce qui me fait penser que nous devons aussi garder à l’esprit le rôle positif que peuvent jouer les makos et les makrels de la Martinique et de la Guadeloupe. Après tous ce sont des composantes de nôtre société avec lesquelles nous devons faire. Et puis nous sommes tous un peu MAKO ou MAKREL à un moment où à un autre. Vous êtes d’accord ?

➤ Mon point de vue en tant que Martiniquais

Je certifie que le makrélaj n’est pas une bonne chose. Les makos et les makrels devraient effectivement s’occuper de leurs propres z’affaires comme dit la musique.

Mais le makrélaj a toujours existé au sein de nôtre culture Afro-Antillaise. La richesse de nôtre environnement rend favorable ce type d’activité. Ce qui m’amène à me demander qu’est-ce que serait nôtre société sans nos makos et nos makrels ? N’est-ce pas aussi une originalité de nos pays. Je pense que la Martinique et la Guadeloupe sans ses makrels seraient comme un carnaval sans VAVAL ! Vous voyez. Et il m’est difficile d’imaginer le carnaval de la Martinique sans son emblème. Et vous quand pensez-vous ? 

➤ A toutes les makrels et makos de la Martinique et de la Guadeloupe ou d’ailleurs, je vous AIME, nous vous aimons quand même.

  Voilà ! J’espère vous avoir éclairé comme les bêtes à feux (lucioles) qui éclairent les nuits chaudes de mon pays. Mèsi an chay ! Plis fos. 

An lót soley ! Au revoir. 

➤ Notez bien : Toute ressemblance avec des makrels ou des makos existant ou ayant existé ne serait qu'une pure coïncidence. 

© Septembre 2015. Tous droits réservés. © Texte et responsable de publication : Mr David Gagner-Albert pour Lucide Sapiens Martinique.

➤ Vous pouvez obtenir les droits d'exploitation de cet article sur simple de demande. 

 

 

 

🏡 Accueil 

Voir lien ci-dessous

© Lucide Sapiens Martinique est une entreprise de formation informatique et de formation à la culture Martiniquaise.Siret : n° 504 738 345 00041 APE 5559 B Tel : 0696 92 11 39 / Mail : lucidesapiens@rocketmail.com  

Partager cet article

Repost 2

Commenter cet article